Découvrir

Le Grain

Notre histoire

Animés depuis longtemps par la volonté d’être actifs, sensibles aux inégalités sur la planète, 7 amis ne savaient cependant ni où, ni comment agir, ni même dans quel domaine. La rencontre avec le président d’Enfants du Monde PACA apporte les réponses espérées. Actif au Burkina Faso, il explique l’immensité des besoins, dans les domaines les plus divers. Au regard de la modeste structure qui serait créée, chacun était convaincu que les projets à lancer devraient pouvoir être lancés et réalisés à court terme car il ne semblait pas envisageable de s’engager à la légère dans le temps long.

Aujourd’hui Le Grain, c’est une vingtaine de bénévoles, une petite association humanitaire qui a une histoire, un vécu, des réalisations et des questions à poser.

Depuis plus de 15 ans, Le Grain est une association à but non lucratif qui construit des écoles et des puits. C’est en travaillant main dans la main avec les populations locales que Le Grain a réussi le pari de construire une école par an et de scolariser plus de 3 600 enfants. Cependant le projet se doit d’être aujourd’hui plus ambitieux. La démographie explose, le contexte politique et social de certains pays devient de plus en plus difficile et l’importance de l’éducation pour tous ainsi que l’accès à l’eau sont des enjeux primordiaux.

Le Grain tente aujourd’hui d’intégrer des projets nouveaux,

à l’aune des expériences accumulées, et dans un environnement en éternel mouvement.

L’éducation est un défi.

C’est notamment celui de créer des écoles
laïques, gratuites, mixtes et publiques. Des écoles
qui forment les adultes de demain, capables de
bâtir l’avenir de leur pays en écartant les
manipulations et l’obscurantisme religieux ou
politique ou issus de la tradition. Des écoles qui
permettent aux filles d’accéder au savoir, pour
parvenir à terme à l’égalité des sexes.

L’eau, une urgence absolue.

En creusant des puits et des forages à proximité
des écoles, les élèves et enseignants profitent
d’un accès à l’eau potable et d’équipements
sanitaires leur permettant d’intégrer dès le plus
jeune âge des notions de dignité, d’hygiène et de
propreté.

L’assainissement, c’est la dignité

La construction de latrines, de type « ecosan », et
la mobilisation des enseignants aux questions
sanitaires complètent nos actions. Ils aident les
écoliers et leurs parents à prendre conscience du
respect des règles de propreté et à faciliter les
bonnes pratiques en matière d’hygiène.

Construire sur la terre des autres

Pour cela, seul le plus grand respect ouvre la porte à une relation
confiante. Il ne s’agit pas, bien sûr, de s’approprier quoi que ce soit,
mais encore faut-il que cela soit clair. Construire donc, mais sans
coloniser, sans déranger la vie, les habitudes, les coutumes de ceux
qui nous accueillent. Construire donc, mais avec leur accord, avec
eux, sur l’emplacement qu’ils auront choisi. Construire donc, mais
avec l’approbation de leurs dirigeants, avec les gens des villages,
avec leurs artisans, avec leurs matériaux, avec l’eau de leur puits.

Nos membres sont
issus de divers milieux :

chef d’entreprise, cadres fonction publique et secteur privé, retraités, etc…

Nos partenaires